• Voiture traversant un tunnel à deux voies avec des panneaux muraux durables sur les côtés

UN COULOIR DE CIRCULATION CRÉÉ À TEMPS POUR LES JEUX OLYMPIQUES D'HIVER DE SOTCHI GRÂCE AU TRAVAIL D'ÉQUIPE

Architectes et ingénieurs :
Bautrade et Front Engineering, Russie

Spécialité :
Infrastructures

Aperçu :
Projet architectural de renommée mondiale, réalisé dans le respect des délais, né d'un partenariat entre PolyVision, Bautrade et Front Engineering.

« Contribuer à la construction du tunnel d'entrée principal à l'un des événements le plus électrisant et reconnu au monde est vraiment gratifiant pour PolyVision. Nous avons débuté ce projet en 2012 avec nos deux partenaires russes, Bautrade et Front Engineering. Maintenant achevé, il est très gratifiant de le voir utilisé comme moyen d'accès pour un évènement sportif renommé comme les Jeux olympiques, » a déclaré Peter Lewchanin, directeur général de PolyVision.

Même s'il est important de faire bonne première impression, il est d'autant plus crucial que celle-ci soit durable. Cela n'a jamais été aussi évident que lors de la construction de la nouvelle infrastructure essentielle pour les Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, en Russie.

Lorsque les représentants du gouvernement et les ingénieurs se mirent à travailler sur la route d'accès principale aux Jeux, ils décidèrent qu'elle devrait être visuellement attrayante pour les voyageurs mais aussi en accord avec les projets à long terme pour la ville. La route s'étend sur près de 48,2 km (30 miles) en partant d'Adler, où se trouve l'aéroport, jusqu'à la station de sport d'hiver d'Alpika Servis. Cette région fut, lors des Jeux olympiques, une plaque tournante pour accéder à diverses installations, mais elle a aussi contribué à l'amélioration de l'infrastructure régionale en reliant la route fédérale par plusieurs échangeurs de trafic.

PolyVision, fabricant leader de surfaces CeramicSteel, s'est associé avec Bautrade et Front Engineering pour fournir des panneaux muraux résistants et lisses pour le tunnel routier principal du nouveau couloir de circulation.

En travaillant en étroite collaboration avec les deux entreprises sur la conception, l'ingénierie et l'installation du projet, PolyVision a fourni un ensemble de panneaux a3™ CeramicSteel de 18 000 m² (193 752 pieds2) pour le tunnel s'étendant sur près de 2 300 mètres (1 43 miles).

D'après Nikolay Senyuk, directeur de Bautrade à Moscou, les panneaux incurvés ont été soudés à des plaques en acier galvanisé de 1,0 mm d'épaisseur. « Ce modèle nous a permis d'obtenir une bonne forme de panneau, robuste et sans déformation, » a-t-il expliqué.

Les panneaux CeramicSteel de PolyVision ont été choisis pour le premier tunnel autoroutier pour leur capacité à résister aux éraflures, graffitis, usures, polluants et incendies, offrant une garantie à vie. Avec une capacité routière de 11 000 véhicules par jour dans les deux sens, le tunnel principal est une porte d'entrée et au cœur de cette nouvelle infrastructure essentielle.

La facilité d'installation a été un autre facteur clé qui a contribué au succès global du projet. « En comparaison à d'autres matériaux, les panneaux CeramicSteel sont plus légers et la surface est assez souple pour s'adapter à la courbe du tunnel, » a déclaré M. Senyuk.

La capacité de PolyVision, Front Engineering et Bautrade à coordonner tous les aspects et à respecter des délais extrêmement stricts, tout en veillant à ce que la construction soit achevée avant les Jeux olympiques, a joué un rôle tout aussi essentiel dans la réussite du projet. « Ce fut un projet très rapide, » a ajouté M. Senyuk. « Les travaux ont commencé en décembre 2012, les premiers panneaux ont été envoyés avant Noël et les derniers furent installés à la mi-2013. Ce fut un projet remarquable dans lequel tout le monde a su collaborer pour qu'il soit terminer dans les délais. »

Après les Jeux olympiques

Le développement durable de CeramicSteel complète la vision de la Russie pour Sotchi. Après les Jeux olympiques, un grand stade de football international, un grand centre de commerce et d'exposition, ainsi qu'un complexe sportif et de divertissement polyvalent devraient occuper les sites. Cela nécessite une voie de circulation à la fois esthétique et adaptée pour de nombreuses années à venir.