La réponse de PolyVision à la demande de plus de responsabilité sociale


61 millions. C'est le nombre de jeunes qui entrent sur le marché du travail cette année aux États-Unis. C'est une vague énorme d'employés et ils désirent une chose qui semblait plus accessoire aux générations antérieures : la responsabilité sociale.

Pour les jeunes adultes nés entre 1994 et 2008, le montant de leur salaire ne figure même pas dans leurs trois principales priorités selon le rapport 2017 Change Generation réalisé par Lovell Corporation. Qu'attendent-ils de leur travail ? De la passion, du respect envers la société et un équilibre entre travail et vie privée. Cet élan en faveur de faire le bien plutôt que toujours faire plus suscite un intérêt et une implication sans précédents pour la responsabilité sociale des entreprises (RSE), des dirigeants aux employés, à l'origine de plus d'égalité, de diversité, d'activisme et d'écologie sur le lieu de travail.

PolyVision en action

PolyVision a récemment publié  PolyVision en action, un rapport sur sa méthode pour développer et entretenir une RSE exemplaire sur le marché de CeramicSteel. Se focalisant sur trois domaines, l'éducation, la communauté et le développement durable, PolyVision donne la priorité aux leaders de demain, à des communautés plus fortes et à des choix respectueux de l'environnement. Pour Guido Vervaeren, responsable produit en Belgique, le développement durable fait partie intégrante de PolyVision depuis le départ. « L'une des valeurs fondamentales de Steelcase, et donc de Polyvision, est la protection de l'environnement. Cela signifie que nos actions doivent montrer un souci constant pour la santé, la sécurité et le bien-être des autres et des ressources de notre planète. »

Trois filles en train de faire des devoirs dans une salle de classe en Inde

Cette vision mondiale est illustrée par la présence de surfaces d'écriture dans des écoles du monde entier, grâce à des dons de l'entreprise. Avec des partenariats comme Teach for India, l'American Academy of Jordan et des universités à travers tous les États-Unis, les  tableaux de qualité CermicSteel de PolyVision font la différence pour des milliers d'étudiants et d'enseignants partout dans le monde. Une enquête après installation menée dans sept villes indiennes suite à des dons de PolyVision a révélé que 97 % des enseignants pensent qu'écrire sur un tableau est un outil essentiel pour améliorer l'apprentissage, après avoir vu que les étudiants s'investissent et communiquent davantage avec les tableaux reçus.

En plus du matériel, les écoles et communautés reçoivent du temps et de l'énergie de la part des employés de PolyVision et Steelcase bénévoles à travers United Way. Souhaitant faire le bien et améliorer les communautés locales, cette organisation à but non lucratif donne à PolyVision un contact direct avec les gens et lui permet de répondre à des problèmes concrets. La possibilité de passer une partie de sa journée de travail à faire du bénévolat est justement le type d'avantages que les jeunes employés et les personnes engagées recherchent. Et leurs employeurs les écoutent. Selon une étude menée par Forbes et la Corporate Responsibility Association, 85 % des personnes interrogées disent que les programmes de bénévolat des employés font partie des efforts de leur entreprise en matière de responsabilité sociale.

Groupe de personnes en train de mettre des conserves dans un carton.

Ouvrir la voie pour le secteur

L'engagement en matière de RSE de PolyVision ouvre vraiment la voie au niveau de son modèle d'économie circulaire. La volonté de séparer la croissance économique de la consommation et du gaspillage a incité l'entreprise à créer et produire l'e3 CeramicSteel, qui ne contient aucun COV et est recyclable à 99,9 %. C'est la seule surface de CeramicSteel qui a atteint le niveau de certification internationale Cradle to Cradle Certified™ Bronze. Le programme Cradle to Cradle s'intéresse aux caractéristiques des matériaux, produits et systèmes durables. Il définit des normes strictes à respectées pour obtenir la certification.

Homme en train de fabriquer des produits PolyVision dans un environnement respectueux de l'environnement.

PolyVision e3 CeramicSteel est également certifié Indoor Advantage Gold™par SCS Global Services. La certification Indoor Advantage Gold assure que les produits de matériaux de construction contribuent à un environnement intérieur sain, correspondant aux limites strictes d'émissions de produits chimiques pour une qualité de l'air intérieur (QAI), en termes de composés organiques volatiles (COV). En plus de ces deux certifications prestigieuses, Guido Vervaeren souligne que ces efforts de protection de l'environnement sont également illustrés par les autres exigences en matière de développement durable respectées par PolyVision. « PolyVision détient des certifications OHSAS 18001 (gestion de l'hygiène et de la sécurité au travail),  ISO 14001 (gestion de l'environnement) et ISO 9001 (gestion de la qualité). »

Un engagement circulaire

En insistant pour plus de responsabilité sociale et d'innovation au niveau des employés, des chefs de file comme PolyVision transforment notre modèle économique linéaire en un système circulaire qui réduit notre impact sur l'environnement et donne à chacun sa place à la table des discussions. Selon des estimations actuelles établies par  la Ellen MacArthur Foundation en partenariat avec McKinsey & Company, adopter les principes de l'économie circulaire pourrait générer un profit net de 1,8 billions d'euros pour l'Europe d'ici 2030, doublant les profits apportés par le modèle linéaire actuel. Ainsi, les entreprises qui donnent la priorité à la RSE montrent que faire des affaires et faire le bien ne sont pas antinomiques. En savoir plus sur  l'engagement de PolyVision en matière de responsabilité sociale de l'entreprise.

Laisser une réponse