Les petites choses


« Les grandes choses ne résultent pas d'une impulsion, mais d'une série de petites choses réunies. » - George Eliot

Alors que nous fêtons 65 ans d'innovation, nous revenons sur la « série de petites choses » qui ont fait de PolyVision le fabricant de CeramicSteel qu'il est aujourd'hui. Suite à une évolution sur plusieurs décennies, faite d'acquisitions et de fusions commencées en 1954, la société actuelle est formée de plusieurs entreprises. Parmi ces entreprises, on retrouve AllianceWall, qui fabrique de l'acier émaillé façon porcelaine pour l'architecture (appelé CeramicSteel) et un fabricant de tableaux noirs Greensteel. En 1963, suite à un moment de créativité, Albert Stallion, employé d'AllianceWall, a découvert que l'habillage CeramicSteel constituait également une surface d'écriture idéale. Peu de temps après, le développement de CeramicSteel spécialement pour l'écriture effaçable à sec a été lancé.

Oser être différent

Alors que d'autres entreprises produisaient des formes similaires de CeramicSteel dans le monde, PolyVision a adopté une approche de fabrication unique, avec un procédé continu en bobine. De nombreuses organisations pouvaient uniquement fabriquer la surface émaillée en porcelaine par feuille, ce qui limitait leurs capacités. Le fait que CeramicSteel soit fabriqué à l'aide d'un procédé breveté de rouleau en continu le rendait plus attractif pour les fabricants, car il permettait de faciliter un processus de personnalisation plus efficace. PolyVision pouvait ainsi proposer un plus grand choix de tailles ou vendre un rouleau entier de CeramicSteel, pour que les clients le découpent eux-mêmes.

Machinerie industrielle lourde pour la fabrication de CeramicSteel

Une volonté d'expansion

Les fondateurs de PolyVision étaient déterminés à avoir un impact mondial avec leur procédé unique et leur produit de qualité. Ils ont donc ouvert une usine de fabrication à Genk, en Belgique, en 1971, pour servir de tremplin pour les opérations internationales. Toujours en fonctionnement à l'heure actuelle, cette usine permet à PolyVision de servir ses clients, où qu'ils se trouvent. PolyVision dessert actuellement plus de 65 pays, fournissant CeramicSteel pour tout un éventail d'applications. Toujours fiable grâce à sa durabilité réputée, ce produit résistant fait l'objet d'une demande mondiale continue. C'est pour cela qu'une nouvelle usine de fabrication a ouvert à Okmulgee dans l'Oklahoma en 1975, pour développer nos capacités. Toujours en 1984, une ligne de rouleau supplémentaire a commencé la production, offrant plus d'options pour les fabricants et les clients.

Carte du monde présentant les emplacements des usines de PolyVision

Encourager l'innovation

Le mariage de la beauté et de la force a eu lieu en 1987, lorsque PolyVision a commencé à proposer l'impression sérigraphiée sur CeramicSteel. Désormais, les architectes et designers pouvaient ajouter des imprimés, des motifs et des couleurs à leurs projets de décoration d'intérieur pour apporter un intérêt visuel à des espaces qui, jusque là, restaient nus. Les stations et gares très fréquentées, l'infrastructure architecturale et les autres environnements ayant besoin d'une surface résistante peuvent ainsi être aussi beaux que durables. Se fixant des objectifs toujours plus ambitieux, PolyVision a continué sa tradition d'innovation avec de nouveaux designs, technologies et procédés, apportant de la couleur et du relief dans des endroits inattendus.

Vue oblique de quelques-unes des œuvres sur des habillages muraux qui montrent des éléments du paysage du Kentucky, dans les couloirs de l'hôpital pour enfants Shriners de Lexington

De grands changements

C'est dans les années 1990 que PolyVision a connu son évolution la plus rapide. PolyVision a acquis tout un groupe d'entreprises, dont Alliance International, le plus grand fabricant au monde de CeramicSteel et différentes sociétés spécialisées dans les technologies de communication visuelle. PolyVision a ainsi développé un portefeuille solide de produits allant des surfaces d'écriture traditionnelles aux tableaux blancs interactifs et aux solutions de communication visuelle s'appuyant sur les technologies. En 2001, Steelcase, fabricant important à l'international de meubles pour bureaux, salles de classe et centres de soins a acquis PolyVision. Cette acquisition a amélioré la capacité de Steelcase à créer des espaces qui encouragent l'innovation et une collaboration efficace. Finalement, la ligne de produits technologiques de PolyVision a été transférée à Steelcase, permettant à PolyVision de se concentrer sur la production mondiale des matériaux nécessaires pour réaliser des surfaces d'écriture CeramicSteel et des habillages architecturaux durables.

Bureau avec espace de réunion fermé, contenant des meubles de détente et de conférence, pour favoriser la collaboration

Ce qui se fait de mieux au monde

C'est avec cet objectif que PolyVision a fourni des surfaces de tableaux noirs et blancs à plus de 8 millions de salles de classe, tandis que CeramicSteel recouvre plus de 2 milliards de pieds carrés de surfaces architecturales dans le monde. Les pratiques respectueuses de l'environnement de PolyVision ont été reconnues en 2006, lorsque l'e3 CeramicSteel est devenu la première surface d'écriture émaillée en porcelaine Cradle-to-Cradle Certified™. En 2015, l'entreprise a commencé à réaliser des impressions numériques sur CeramicSteel. Ce procédé transfère plus rapidement des illustrations de tableau blanc en haute résolution directement sur la surface, ce qui le rend idéal pour des applications en architecture et pour personnaliser des surfaces d'écriture.

Chez PolyVision, l'équipe de recherche et développement travaille à l'amélioration des procédés de fabrication pour répondre aux demandes du marché, tout en développant de nouvelles surfaces et solutions. Aujourd'hui, PolyVision continue à favoriser une culture de l'innovation tout en encourageant les nouvelles idées et en développant des technologies CeramicSteel innovantes.

Réponses


  1. Cullen Hackler says:

    Le 6 mars 2019 à 4h41 pm

    Beau travail. PEI va partager ceci sur notre page LinkedIn !


  2. adminPV says:

    Le 6 mars 2019 à 8h20 pm

    Merci !


  3. Johan Maurissen says:

    Le 7 mars 2019 à 1h41 AM

    ... un peu préoccupé d'avoir le même âge que l'entreprise, mais fier d'avoir passer beaucoup de temps dans ces belles années à développer et explorer de nouveaux marchés.


  4. Bob Crain :

    Le 14 mars 2019 à 7h58 pm

    Superbe article qui retrace la fabuleuse histoire d'un leader mondial et d'une marque de qualité. Bravo !


  5. Bob Crain :

    Le 14 mars 2019 à 7h59 pm

    Excellent article qui raconte la fascinante histoire d'un leader international et d'une marque importante. Bravo !


  6. Selon Wouter Covens :

    Le 2 juillet 2019 à 7:51 pm

    Knap artikel! Mooi bedrijf! Top innovatie! Overtreffende mensen!


Laisser une réponse