Comprendre vos options


L' invention du tableau noir en 1801 a engendré une nouvelle façon d'apprendre et de travailler. Plus de 200 ans plus tard, il existe désormais tout un secteur consacré aux surfaces d'écriture (y compris les tableaux noirs et blancs) proposées dans différents matériaux comme le verre, le CeramicSteel, la mélamine et la peinture. Du coup, il est parfois difficile de s'y retrouver et de faire un choix. Parce que nous sommes conscients de l'importance de la sélection d'une bonne surface d'écriture en fonction de besoins spécifiques, nous nous sommes concentrés sur deux solutions disponibles parmi les plus performantes du marché : les tableaux en verre et en CeramicSteel (également connu sous le nom de porcelaine émaillée ou acier émaillé vitrifié) dont la surface lisse est obtenue grâce à la fonte de particules de verre.

Visibilité

Les surfaces d'écriture comme les tableaux blancs sont généralement utilisées dans les endroits spacieux accueillant tout un groupe de personnes dans le but de partager des informations. Pour que la surface d'écriture soit pertinente, il faut pouvoir lire les informations à différentes distances, proches ou éloignées. Les tableaux CeramicSteel offrent un fort contraste entre l'encre du marqueur et les lignes bien nettes de la surface d'écriture, quelle que soit la couleur du tableau.

Comparaison d'écritures sur un tableau blanc en verre et un tableau en  e3 CeramicSteel de PolyVision

Les tableaux blancs en verre offrent une visibilité réduite pour plusieurs raisons. La transparence du verre favorise un « effet d'ombre portée » sur l'image ce qui se traduit par un dédoublement des contours ou une vision floue. Comme le verre est transparent, il est composé de deux panneaux réfléchissants et la lumière entrante se réfléchit à la fois sur la surface de devant et sur celle à l'arrière.

Schéma à flèches sur la réflexion de la lumière contre le tableau blanc

Reflet

Un autre facteur à prendre en compte en matière de visibilité est le reflet causé par la lumière réfléchie sur la surface d'écriture en provenance de différences sources lumineuses comme le soleil à travers les fenêtres, les éclairages au plafond, les lampes et projecteurs. Le reflet sur un panneau vertical peut nuire à la visibilité et rendre la lecture vraiment difficile. Un reflet important peut même provoquer une certaine fatigue visuelle et la lecture prolongée devient alors très inconfortable.

Le CeramicSteel et le verre sont tous les deux des surfaces lisses et brillantes qui procurent un certain niveau de réflexion de la lumière. Toutefois, le CeramicSteel est proposé en différentes finitions allant de l'ultra brillant au mat. Toutes ces finitions reflètent moins la lumière que les tableaux en verre qui procurent un reflet élevé, suffisamment gênant pour empêcher de prendre des photos des notes écrites au tableau pour une référence ultérieure et pour entraîner une mauvaise visibilité quelles que soient les conditions de luminosité. En fait, selon une étude interne, le CeramicSteel est moins réfléchissant que le verre de 58,8 %.

Comparaison des reflets sur un tableau en verre et un tableau en CeramicSteel

Propriétés magnétiques

Une surface d'écriture à la verticale est bien plus qu'un simple outil conçu pour les conférences et les réunions. C'est un outil déclencheur pour les missions pédagogiques, l'affichage de documents, les annonces importantes et le partage d'informations. Si on a besoin d'afficher un document, une note informative ou une liste de renseignements, le tableau blanc, véritable plateforme de collaboration, est particulièrement adapté.

Le CeramicSteel, composé essentiellement de porcelaine émaillée collée sur un panneau d'acier de qualité supérieure, fournit de très bonnes propriétés magnétiques. Des aimants classiques peuvent être utilisés sur les tableaux blancs en CeramicSteel pour afficher tous les documents utiles comme les menus de la semaine ou les communiqués de l'entreprise.

Par contre, les tableaux en verre ne sont pas tous magnétiques. Lorsqu'ils le sont, ils ne sont compatibles qu'avec des aimants en terre rare surpuissants qui empêchent les documents de glisser le long du tableau. Cette contrainte peut restreindre considérablement la polyvalence d'un tableau en verre.

Expédition + installation

Les méthodes d'expédition pour livrer le CeramicSteel et le verre sont également différentes. Le CeramicSteel peut être transporté à l'horizontale tandis que le verre doit impérativement voyager à la verticale en raison des risques importants de casse. Malheureusement, le transport d'objets à la verticale est coûteux et vient s'ajouter à la facture globale du tableau en verre pour l'utilisateur final.

Une bonne installation est indispensable en matière de fixation murale, notamment pour les produits les plus lourds et les plus couramment utilisés. Les tableaux en CeramicSteel ou en verre ne font pas exception à la règle. Les tableaux en CeramicSteel ne demandent qu'une installation simple et pèsent moins lourd que les produits équivalents en verre.

L'installation des produits en CeramicSteel et des produits en verre emploie toujours 2 personnes. Les tableaux en CeramicSteel sont généralement installés avec un système de rails simple et discret et les fixations sont montées à la fois sur le mur et sur le tableau. Les tableaux en verre sont couramment installés avec un système d'ancrage fixé à travers le verre ou simplement collés.

Sécurité

Utilisée dans les salles de classe, les entreprises et les espaces publics, une surface d'écriture doit pouvoir résister à un usage intense et à des conditions relativement difficiles. La longévité est un prérequis pour toute surface d'écriture de haute qualité prévue pour durer un certain temps.

Le CeramicSteel ne va ni éclater ni se briser en cas de choc ou de chute contrairement au verre qui peut se casser en mille morceaux. La surface en porcelaine est renforcée avec de l'acier, ce qui donne un matériau extrêmement résistant conçu pour un usage intense. Les tableaux en verre, quoique plus résistants que le verre classique, se craquellera ou se brisera en cas de pression importante ou de choc, ce qui peut entraîner des risques de sécurité lors de l'expédition, de l'installation et de l'utilisation en général.

Les tableaux blancs classiques sont synonymes d'enseignement moderne et constituent un outil privilégié dans le processus de l'apprentissage. Les surfaces d'écriture en CeramicSteel sont présentes dans plus de 8 millions de salles de classe et plus de 2 milliards de pieds sont déjà passés devant ce genre de tableau dans le monde entier : c'est une surface de choix largement répandue aussi bien dans les établissements scolaires que dans les environnements de travail.

 

Laisser une réponse